La Flayssière

En quittant Lodève en direction du plateau du Larzac, il faut grimper 18 km pour arriver à la Flayssière. C’est une ancienne ferme isolée, posée au milieu d’une nature belle et sauvage. Ici vivent en permanence quatre couples, dont un avec un bébé, une personne âgée et des volontaires venus des quatre coins du monde. Nous avons opté pour une vie rurale, où la terre est cultivée avec amour et dans le respect de l’environnement. L’autosuffisance alimentaire partielle, la relocalisation et la valorisation des circuits courts - des choix sur lesquels Lanza del Vasto a déjà insisté dans les années cinquante - nous semblent être plus que jamais d’actualité. Nous choisissons volontairement une sobriété heureuse, où la cohérence des gestes quotidiens, la beauté, la convivialité et le partage des savoir-faire trouvent toute leur place. Les membres de notre communauté se répartissent les différentes responsabilités : le grand jardin potager, la ferme avec son troupeau de vaches, la fromagerie, la poterie, l’entretien et la construction. L’accueil de différents stages et la formation jouent aussi un rôle important dans notre économie et notre activité. L’harmonie dans les relations, l’unité et le respect mutuel malgré toutes les diversités – différences d’âge, de tempérament, de nationalité et de recherche spirituelle – restent le défi majeur de notre vie quotidienne et de notre engagement. Nous nous efforçons de prendre soin de nos relations par des temps d’écoute et de partage, des moments de régulation avec une intervenante extérieure et des temps spirituels.

La vie quotidienne

Pour ménager des espaces d’intimité, le petit déjeuner et le dîner sont pris librement ou en famille. Le repas de midi, qui est végétarien et préparé en grand partie avec nos produits bio, est partagé entre tous. La journée communautaire commence et finit par une prière œcuménique. Chaque matin, nous écoutons une lecture d’une tradition spirituelle différente. Pendant la journée, la cloche nous appelle régulièrement à un petit moment de rappel, instant de silence et recentrage. La journée est ponctuée chaque matin d’une courte réunion d’organisation, suivie des « pluches », c’est-à-dire l’épluchage de légumes, un moment de convivialité et de bonne humeur. Puis, chaque personne se consacre à ses activités. En général, il y a 6 à 7 heures de travail par jour, le week-end étant réservé au repos et au loisir, une fois que les tâches nécessaires au bon déroulement de la ferme et de la maison sont accomplies (cuisine, vaisselle, traite des vaches, arrosages etc.). Le samedi soir, nous nous réunissons avec la communauté voisine de la Borie Noble pour des danses en cercle ou d’autres événements conviviaux. Nous donnons une place importante aux fêtes qui ponctuent et enrichissent la vie quotidienne. Le chant, la danse, la méditation, le yoga et des activités artistiques trouvent également leur place dans la semaine et contribuent à l’épanouissement des personnes et à l’harmonie dans le groupe. La vie communautaire exige aussi des réunions, afin de gérer le quotidien et de trouver les orientations pour l’avenir. Les décisions sont prises par consensus et nous essayons d’intégrer les volontaires de longue durée dans une partie de nos réflexions et nos décisions. Nous prenons volontairement du temps pour nous écouter et nous former ensemble, par exemple à la communication non violente ou à la gestion des émotions.

La joie de vivre ensemble

Notre communauté est composée de permanents, qui ont fait le choix d’y vivre à long terme, et de personnes de passage. Nous recevons tout au long de l’année des jeunes et des moins jeunes qui ont différentes motivations, espoirs et difficultés et qui veulent prendre un temps de recul vis-à-vis de leur vie actuelle. Ils viennent en général pour quelques semaines ou quelques mois, et souvent ce partage de vie est très précieux pour tous. Des liens d’amitié, qui peuvent durer des années, se tissent.

La présence de nos enfants nous a apporté beaucoup de joie durant bon nombre d’années. Nous les avons intégrés dans notre vie communautaire tout en leur laissant la liberté de faire leurs choix, et les parents se sont investis dans la vie de l’école du village et du collège. À présent, les enfants de cette génération ont grandi et sont partis suivre leurs études et leurs chemins de vie respectifs. Avec l’arrivée récente d’un bébé dans le groupe, nous espérons voir une nouvelle génération d’enfants égayer notre quotidien et sommes ouverts à l’accueil d’autres jeunes familles.

Notre vie riche en activités et fêtes reste ouverte au monde. L’engagement non violent pour la justice, la paix et la défense de l’environnement nous amène souvent à prendre notre part dans la société. Les marchés hebdomadaires, où nous vendons les produits de la ferme, et les foires d’artisanat d’art sont aussi un facteur d’intégration dans la région. Ce réseau de relations sociales nous fait mieux sentir combien nous sommes unis et solidaires les uns aux autres dans notre destin commun.

Vous pouvez nous rendre visite

Nous accueillons tout au long de l’année pour partager un temps de notre vie communautaire. Si vous êtes intéressé, prenez contact avec nous.

Site de la communauté

flayssiere

La Flayssière

photo de l'Arche de Saint-Antoine

Saint-Antoine L'Abbaye

la Borie Noble

La Borie Noble

Arche francophone

Arche francophone

Friedenshof

L'Arche en Allemagne

Arche au Brésil

L'Arche au Brésil

Arche hispanophone

L'Arche hispanophone


L'Arche en Italie

SOAR

School of All Relations

Espace membres